Gilbert Bécaud
Un homme du Sud survolté !

par Luc Antonini


Il y a déjà 10 ans que « Monsieur 100 000 volts » a tiré sa révérence le 18 décembre 2001. Celui dont le timbre inimitable enchanta les salles de spectacles, avec un répertoire riche de 400 chansons, n’a jamais été oublié de son public. Gilber Bécaud, né Silly, était un artiste et un homme au caractère bien trempé. Ses origines familiales du Sud n’y étaient pas pour rien.


Retour sur la vie de l’artiste et sur sa vie de famille....

Gilbert Bécaud (François Gilbert Silly) naît à Toulon, le 24 octobre 1927. Si le père de famille abandonne le foyer très tôt, François, son grand frère Jean et leur soeur Odette trouvent vite réconfort auprès de leur beau-père, Louis Bécaud, qu’ils ne cesseront de considérer comme leur vrai père.
Grâce à sa mère musicienne, François se lance brillamment dans la musique et intègre le conservatoire de Nice à l’âge de neuf ans. Il est alors un petit pianiste émérite. En 1942, la famille déménage pour Paris, où François suit les cours d’un grand musicien, puis pour la Savoie où il prend part à la Résistance avec son grand frère Jean.

Karol Józef Wojtyla
Jean-Paul II


par Luc Antonini

 Personne n’a oublié le charismatique prédécesseur du pape Benoît XVI. Jean-Paul II a laissé à tous l’image d’un grand homme que l’amour des autres et de la paix a conduit à devenir le chef de l’Église catholique et l’un des hommes les plus influents de la planète. Béatifié le 1er mai 2011, seulement six années après sa disparition, Généalogie magazine vous propose d’en savoir un peu plus sur la généalogie du « pape polonais ».

En Pologne le patronyme Wojtyla est acuellement porté par 228 personnes, ils vivent dans 35 powiat (district) différents. On trouve ainsi 64 personnes qui portent ce célèbre patronyme dans la commune de Myszków.

Origines paternelles
Le nom polonais « wójt » désignait autrefois un bailli, aujourd’hui un maire de village (le mot est identique à l’allemand « Vogt »). Czaniec, d’où sont originaires les Wojtyla, est une petite ville de Pologne de deux mille habitants, et situé pas trop loin d’une petite ville appelée Kety, en Galicie occidentale. Le plus ancien porteur du nom dont on ait retrouvé la trace dans les actes paroissiaux de Czaniec est un certain Maciej Wojtyla qui suit.
I - Maciej Wojtyla, né en 1765. Sur le registre de l’église, les Wojtyla de l’époque sont enregistrés, évidemment en latin, sous la rubrique hortulanm («petit agriculteur»). Il a un fils, qui suit.

Colette Renard
La plus parisienne des Marseillaises

par Luc Antonini

 

Décédée il y a tout juste un an, le 6 octobre 2010, Colette Renard mena une très belle carrière de chanteuse populaire puis de comédienne. Si les plus anciens gardent d’elle l’image d’Irma la douce qu’elle créa, ou ne peuvent s’empêcher de fredonner l’entrainant « Ah dis donc, dis donc ! », les plus jeunes se souviendront certainement de Rachel Lévy, son personnage de la célèbre série « Plus belle la vie ». Retour sur le destin d’une vraie Parisienne devenue Marseillaise dans les coeurs.
Colette Renard (Raget de son véritable nom), est née le 1er novembre 1924, à Ermont (Val d’Oise). Son père est ébéniste, sa mère couturière.
La petite Colette grandit à Paris entre Pigalle et Montmartre. Très jeune, elle étudie le chant classique et le violoncelle et obtiendra un premier prix de violoncelle au Conservatoire de Paris. C’est également très tôt qu’elle s’exerce à divers petits métiers. Elle est tour à tour fleuriste, vendeuse au Marché Saint-Pierre, cuisinière, mannequin, puis chanteuse de cabaret.

Charlène Lynette Wittstock
La nouvelle princesse du Rocher

par Luc Antonini

 

Une très lourde charge va peser sur les épaules de la charmante Charlène qui vient d’épouser le samedi 2 juillet le prince Albert de Monaco : succéder à S.A.S. la princesse Grace.
En effet, la mère d’Albert incarnait à elle seule la classe, l’élégance, la générosité et l’intelligence. Elle devra aussi composer avec ses deux belles-soeurs, les princesses Caroline et Stéphanie de Monaco, toutes deux très investies sur le Rocher dans de nombreux domaines comme l’art ou l’humanitaire. En se penchant sur la généalogie de Charlène Wittstock, on peut s’apercevoir qu’elle cousine, d’assez loin certes, avec son époux, mais aussi avec Kate Middleton, le prince William et avec certaines familles ducales de Grande-Bretagne.
Née au Zimbabwe
Charlène est née en 1978 à Bulawayo, au Zimbabwe. Sa mère, Lynette, était entraîneur de compétition dans sa jeunesse, son père, Michaël, est un exploitant du secteur informatique. C’est en 1988 que la famille déménage à Benoni, près de Johannesburg en Afrique du Sud.
Charlène a deux frères : Garreth, né en 1982, technicien en informatique et Sean, né en 1983, représentant commercial. À 16 ans, Charlène abandonne ses études pour se consacrer à la natation pour laquelle elle montra trés tôt des dispositions.
 

Elizabeth Taylor

Une étoile, star de sa tribu

par Luc Antonini

 
 

Elizabeth Taylor s’est éteinte le 23 mars 2011. Elle fit ses débuts, par un coup de chance, dès l’âge de neuf ans comme actrice dans un film pour enfants où elle apparut dans un rôle mineur. Si son contrat n’a pas été alors renouvelé, elle avait prouvé à tous qu’elle possédait déjà tous les atouts pour réussir. Sa carrière cinématographique, qui devait s’étendre sur cinq décennies, en fut la preuve indiscutable.

Sa mère était déjà actrice de théâtre depuis plusieurs années quand elle rencontre son père qui dirigeait alors un atelier d’art. Elizabeth naît le 27 février 1932 à Londres.

Enfant star aux ancêtres glorieux

Un article dans un journal de 1949 nous apprend qu’Elizabeth Taylor « est devenue actrice parce qu’un ami de son père, producteur de film, frappé par sa beauté inhabituelle et sombre, avait besoin d’une jeune fille avec un accent britannique pour son film Lassie » et lui propose alors un contrat. Elle devient donc rapidement une star, adulée dans le monde entier.